be part
of the change

Campagne « Repas Suspendus » des AGORAé de l’AFGES

Ensemble, réduisons la détresse alimentaire des étudiant-e-s Strasbourgeois-es !

Nos étudiant-e-s sont en grande difficulté depuis la crise sanitaire et n’arrivent parfois plus à bénéficier d’au moins un repas chaud par jour. Pour pallier ce problème, l’AFGES et les AGORAé Strasbourg, accompagnées par un collectif bénévole, propose aux Strasbourgeois-es, particuliers ou entreprises, de leur venir en aide grâce à des repas suspendus avec l’aide de restaurateur-trice-s participant au programme.

Un repas suspendu, c'est quoi ?

En commandant un repas, le/la client-e d’un restaurant partenaire peut laisser une somme d’argent supplémentaire pour un autre repas qui sera offert à un-e étudiant-e à la date et à l'heure indiquée par le/la restaurateur-trice.

Où acheter des repas suspendus ?

Rendez-vous chez l'un des restaurants partenaires de l'opération.

Restaurateurs, rejoignez-nous dans cette belle initiative solidaire

A travers la plateforme numérique Spoon of Love, les restaurateur-trice-s bénéficient d’une solution simple et gratuite leur permettant d’indiquer le nombre de repas suspendus dont ils disposent directement aux étudiant-e-s bénéficiaires des AGORAé Strasbourg. L’étudiant-e réserve le repas disponible sur la plateforme et le récupère à la date et l’heure indiquée.

Pour participer Contactez-nous !

Vous êtes étudiant bénéficiaire des AGORAé Strasbourg ?

Inscrivez-vous ici et accéder à la plateforme.

Vous souhaitez devenir étudiant bénéficiaire des AGORAé Strasbourg ?

Rendez-vous sur la Page Facebook AGORAé Strasbourg

Derrière ce projet

Cette crise sanitaire a mis en grande difficulté nos étudiant-e-s. Trois points sont critiques : la santé, le logement et l’alimentation !

Tout comme le premier confinement, l’AFGES est en première ligne afin de pallier l’urgence alimentaire à laquelle les étudiant-e-s strasbourgeois-es font face. Plus de mille étudiant-e-s se présentent ces dernières semaines aux distributions alimentaires afin de récupérer des denrées alimentaires. Face à l’appel lancé par l’AFGES, de nombreux particuliers et de nombreuses entreprises se sont mobilisés afin de déposer des dons en faveur des étudiant-e-s. Malgré tout cela la situation est loin d’être résorbée et il faut penser à multiplier les actions.

Ainsi, sur l’initiative d'une restauratrice de Strasbourg et de Anne Reymann, un collectif - regroupant des personnel-le-s et ancien-ne-s étudiant-e-s de l'Université de Strasbourg, des étudiant-e-s engagé-e-s et des entrepreneur-e-s sociaux-ales engagé-e-s dans l’aide alimentaire - s'est structuré en collaboration avec l'AFGES afin de répondre à cette urgence.

Ensemble agissons et offrons un espoir à nos étudiant-e-s !